Avis de FeelNYC sur la plate-forme d’observation du Rockefeller Center.

Publié le par FeelNYC

http://www.smartdestinations.com/renderImage.image?imageName=att/nyc_top_of_the_rock_observation_deck.jpg&height=228&padding=0La plate-forme d’observation du Rockefeller se situe à environ 260 mètres au-dessus de New York, ce qui vous assure une vue imprenable sur New York. En effet, vous pourrez admirer la ville avec un panorama de 360 degrés.

 

Cette plate-forme d’observation du nom aussi de « plate-forme d’observation Top of the Rock »au sommet du Rockefeller Center fut inaugurée en 1933 par John D.Rockefeller lui-même. Sa conception rappelle les paquebots de croisière de l’époque, en reprenant tout dans les moindres détails. Lorsque l’on y entre, on y trouve des lampes en col de cygne, les bouches d’aération comme les cheminées d’un navire, des chaises transatlantiques…

 

Le point de vue qu’offre le Rockefeller est unique, et l’accès au public est désormais ré-ouvert après 20 ans de fermeture. Il est situé au 67e, 69e et 70e étages du Rockefeller Center, ce qui pour vous est à la fois un moyen de remonter le temps et de visiter un lieu historique tout en profitant d’un panorama incroyable.

 

Bon à savoir !

 

http://newyorkfacile.unblog.fr/files/2011/11/nyctoprock.jpg* Le mieux pour vous est de réserver à l’avance vos billets pour éviter les files d’attente trop longues.

* Sont inclus dans le prix du ticket : l’entrée à la plate-forme d’observation Top of the Rock, l’ascenseur et l’accès à l’espace multimédia.

* Comptez 45 minutes pour la visite de la plate-forme.

* C’est ouvert tous les jours de 8h à minuit.

* Le premier ascenseur est à 8h30 et le dernier à 23h.

* L’entrée est gratuite pour les enfants de 5 ans et moins.

 

Avis de FeelNYC, la vue y est magique n’hésitez surtout pas à vous y rendre. Si vous pouvez, le mieux est de s’y rendre de nuit pour observer New York éclairé !

 

FeelNYC à la plate-forme du Rockefeller !

Publié dans Avis Feelnyc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article